MARIANNE PLETSCHER

La fuite hors du Sri Lanka – 20 ans après

deux frères, deux mondes

Suisse 2003, Vidéo, couleur+n/b, 54 min.

Flucht aus Sri Lanka  20 Jahre spter Flucht aus Sri Lanka  20 Jahre spter 

En 1981, la guerre civile débuta au Sri Lanka et les premiers réfugiés tamouls arrivèrent en Suisse. En 2003, un premier armistice fut l’occasion d’un prudent espoir. Dans son film, Marianne Pletscher rencontre au moment de l’armistice un réfugié qu’elle avait filmé la première fois en 1983, peu après la fuite de ce dernier en Suisse. Sa famille et lui reflètent comment diverses générations vivent l’exil. L’équipe de film rendit aussi visite à son frère au Sri Lanka, afin de savoir ce que signifie la reprise de la vie quotidienne après un armistice. Dans des lettres vidéo que les deux frères s’envoyèrent dans le film, toutes les émotions déclenchées par la guerre et la séparation de 20 ans de la famille déferlent.

Le grand frère vit à Langenthal dans le canton de Berne: Yoharaja Alvar-Gasinathar, un des 200 premiers Tamouls qui fuyaient la guerre civile, arriva il y a 25 ans environ. A l’époque, il était un des Tamouls politiquement des plus actifs en Suisse. Aujourd’hui, il est homme de ménage et écrivain. Il a trois enfants dont deux presque adultes. Dans des pièces de théâtre et des films, il traite de sujets tels que comment surmonter la guerre et la vie en exil.

Le petit frère vit à Jaffna: à 16 ans, Gnanadas Gasinathar se réfugia en Inde et en 2000, il retourna à la métropole tamoule au Nord du Sri Lanka. Il est également écrivain, a gagné récemment un concours et peut produire actuellement un court métrage sur les enfants durant la guerre. En 20 ans, les deux frères ne se sont vus qu’une fois – en matière de pensées et de sentiments, ils se ressemblent comme des jumeaux. Avec créativité et fantaisie, les deux frères affrontent leurs vies marquées par l’émigration et de chaque coup du sort, ils tirent le meilleur parti possible.

Le double portrait des deux frères illustre les traces laissées par la guerre civile au Sri Lanka. Outre tous les morts et blessés, elle a également séparé des familles et démoli des carrières.

Cependant, le film de Marianne Pletscher montre aussi comment les sentiments face aux réfugiés peuvent changer: dans les années 80, les Tamouls en Suisse étaient haïs et craints, maintenant, ils sont des habitants appréciés et personne ne souhaite qu’ils retournent au Sri Lanka.

RéalisationMarianne Pletscher
ScénarioMarianne Pletscher
CaméraWerner Schneider
SonJörg Ziegler
MontageMarianne Jäggi Naef
Durée54 min.
Vente DVD/vidéo Verkauf DVD
SF SHOP
CH-8052  Zürich
www.srf.ch/shop/kontakt-shop
Bestellen: 0848 822 922. – Mob. +41444934911 – Fax: +41 44 305 56 6
für kommerzielle Zwecke
Telepool GmbH Filmvertrieb
Fernsehstrasse 1-4, CH-8052  Zürich
telepool@telepool.ch
+41 44 305 69 69 – Fax: +41 44 305 69 70
Info
Marianne Pletscher
info@mariannepletscher.ch
ProductionSchweizer Fernsehen SRF
Droits mondiauxTelepool GmbH Filmvertrieb
Fernsehstrasse 1-4, 8052 Zürich
Tel.+41 44 305 69 69 – Fax +41 44 305 69 70
telepool@telepool.ch
Salles28.5.2011 Kino in der Reitschule Bern, 2012-13 Kinoreihe über Flüchtende und Asyl in verschiedenen Städten der Schweiz. 2013 Luzern
Diffusion TV11.10 und 12.10 2004 SF 1
12.4. 2008 SF 1
LittératureBundesamt für Migration: die sri lankische Diaspora in dern Schweiz
https://www.sem.admin.ch/dam/data/sem/publiservice/publikationen/diaspora/diasporastudie-srilanka-d.pdf

Extraits de presse

"Wir verstehen jetzt die Tamilen besser" (St.Galler Tagblatt).

Revue de presse

Alles Arbeitsmaterial zum Film inkl. Kritikern ist gelagert beim Schweizer Fernsehen, Abteilung Unternehmensarchiv.

Für wissenschaftliche Zwecke kann das Material dort eingesehen werden.